Master Dreamhack prit pour cible par un article pute à clics et anti jeux vidéos !

Master Dreamhack prit pour cible par un article pute à clics et anti jeux vidéos !

Ce n’est pas la première fois que pour un événement ou un fait portant sur le jeu vidéo que certains médias s’attaquent aux jeux vidéos en sortant leur pancarte “Les jeux vidéos sont la source de toutes les violences”. Une fois de plus, on a eu le droit à un article méprisant concernant la Master Dreamhack qui avait lieu toute la semaine à Marseille sur le jeu Counter Strike : Global Offensive.

Image source : WallpaperSite

Cette fois, il s’agit de France 3 Provence-Alpes-Cote-d’Azur qui s’est attaquée aux jeux vidéos et à cet événement autant respectable que n’importe quel événement ! Ainsi, on pouvait lire avant modification le titre suivant :  « Masters Dreamhack au Dôme de Marseille : et si on jouait au terroriste ? » avec un titre aussi méprisant qu’aux idées rétrogrades on ne peut que comprendre que la personne ayant rédigé ce torchon ce contente de taper à coup de bâton sur un jeu en ne cherchant même pas à croire la complexité du jeu qui, va bien au-delà d’un simple jeu vidéo où il suffit d’assassiner tout le monde et qu’il y ait deux teams une Terroiste et l’autre Anti-Terroriste.

Toutefois, s’arrêter au titre ne suffisait pas, on peut ainsi lire la phrase suivante dans l’article orginal :

Tout ce beau monde se tire dessus, dans un grand bain de sang. Devant 2500 personnes. Chouette.

 

Image source : Twitter VaKarM 

Ceci dit, bon nombre de gens se sont indignés sur les réseaux sociaux, dont des acteurs phares de ce milieu comme KennyS joueurs français pro CS:GO qui a tweeté après avoir lu cet “article”.

Avant de dénigrer le jeu vidéo, il faut le comprendre. Non Counter Strike : Global Offensive ne se résume pas à deux équipes dont l’une est Terroristes et l’autre antiterroristes. Il s’agit d’un jeu de stratégie qui demande beaucoup d’entraînement, car il faut savoir à la fois gérer le son de son jeu, de son personnage, mais aussi apprendre des mouvements, des réactions très rapides ainsi qu’une connaissance des maps sans faille afin de pouvoir remporter la game.

Si certains pensent que ce jeu est un lien réel avec le terrorisme, c’est qu’il est très loin d’un joueur, c’est un fou. C’est comme dire que faire du Rugby c’est apprendre aux gens à se battre afin d’aller ensuite frapper des gens pour aucune raison, c’est absurde.

Image source : Reddit

Je vous invite tous à faire très attention à ce que vous lisez, car c’est en écoutant ce genre de bêtises que l’on finit par entendre des trucs du genre “les jeux vidéos rendent violent”, “c’est à cause de ce genre de jeux que les gens tuent”.

Enfin, je préciserais que l’article a été modifié et encore plus honteux, après avoir dénigré ce mouvement qu’est le jeu vidéo et sa culture, l’article indique désormais “Masters Dreamhack au Dôme: l’E-sport a sa place à Marseille”. Il faut donc qu’ils sachent la chose suivante, non seulement nous ne les avons pas attendus pour savoir que l’Esport avait sa place à Marseille ainsi que partout ailleurs, mais en plus je peux leur donner un scoop avant qu’ils finissent par l’apprendre, ce n’est pas les jeux vidéos qui donne envie aux gens de faire des attentats ou de tuer quiconque.

Je finis cet article en vous remerciant d’avoir lu celui-ci et en espérant que j’aurais pu faire changer l’avis de certaines personnes concernant les jeux de type FPS, car comme toujours il ne faut pas se fier aux apparences, il faut aller au coeur de sujet pour le comprendre.

N’hésitez pas à partager cet article si il vous a plu et à réagir ci-dessous.

0
JadoreJadore
0
HahaHaha
0
JaimeJaime
0
WowWow
0
NiceNice
0
TristeTriste
0
BerkBerk
0
En colèreEn colère
Merci pour votre vote !

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Allez viens on n'est bien !
Actuellement hors ligne.